DJENDEL-LAVIGERIE MON VILLAGE

DJENDEL-LAVIGERIE  MON VILLAGE

Lampe à pétrole

Lampe à pétrole
Lampe à pétrole :

Cette lampe à pétrole communément  appelée " quinquet" a été  pendant longtemps et pour beaucoup de familles de la périphérie de Djendel l'unique moyen d'éclairage. Dans la liste des courses, il ne fallait  surtout pas oublier le bidon de pétrole lampant. !

D'autres types de lampe à pétrole étaient également d'usage :

    

Lampe tempête,  connue plus  commumément  sous le nom de fanal dans nos régions. La prononciation locale était  plutôt " fanare"

                 

                       une variante avec verre

Lampe tempête sans verre. On pouvait l'accrocher au mur et sa flamme résistait à un souffle modéré du vent. Pour l'éteindre, il suffisait juste de priver la flamme d'air !

Mohamed Bradai et Kaddour





Commentaires

  • mirou

    c'est vrai monsieur bradai , comme nous etions jeunes, on n'avait pas le droit d'y toucher de peur de casser le verre ! et c'etait la maman qui se chargeait de l'allumer. tout un rituel !!

    • moha brady
      moha brady · 23 août 2011

      Generalement sa place etait bien sur l'atre de cheminée.
      Elle nous regroupait en temps froid autour de cette unique cheminée de la maison en temps froid ou nous completions nos devoirs .
      Chaque soir avant de l'allumer il lui fallait un petit entretien.
      Nettoyer bien le verre .Introduire un bout de chiffon fin d'un cote et le refaire sortir de l'autre. Attention à la fissure ,tellement fragile qu'il peut casser à tout moment. Sortir la meche avec une aiguille le temps d'une nuitée et qu'on change apres usure comme on change une lampe grillée aujourd'hui.Approvisionner son petit cylindre en petrole Pour l'éteindre il suffit de rabaisser la meche à l'aide de son mecanisme ou bien souffler en haut du verre en s'aidant de la paume de la main.

      • mirou

        elles sont magnifiques ces lampes ! elles ont ete temoins de notre enfance ! que de veillées et d'histores racontées autour d'elles